Partager le pouvoir

Il importe que les efforts déployés pour prévenir l’intimidation et promouvoir l’équité et l’éducation inclusive prennent en compte des problèmes liés au pouvoir. (Voir Prise en charge et Fournir des outils et non des règles.) L’intimidation, le harcèlement et la discrimination découlent d’un déséquilibre social ou interpersonnel, ou d’une combinaison des deux. La prévention efficace vise à redresser ou du moins à mitiger ce déséquilibre. Il est donc absolument essentiel d’apprendre à reconnaître la manifestation, l’utilisation et l’abus du pouvoir dans toutes les interactions et structures.

Il est primordial d’adopter une approche favorable à la prise en charge, même si c’est parfois difficile, lorsque nous voulons intervenir et faire de la prévention auprès de nos élèves, surtout lorsque nos élèves appartiennent à des groupes sociaux marginalisés. Il relève directement du mandat d’une enseignante ou d’un enseignant de faciliter la prise en charge en vue de favoriser le bien-être des élèves.

Nous pouvons nous demander comment une approche de prise en charge peut s’appliquer à nos interactions avec les parents. Cela peut sembler dépasser notre mandat qui est de veiller au bien-être et à l’apprentissage de nos élèves. Parfois même, nous pouvons avoir l’impression que les parents détiennent « tous les pouvoirs ». Il peut aussi arriver que nous nous sentions nous-mêmes vulnérables et intimidés dans certaines de nos interactions.

En réalité, nos interactions et relations avec les parents de nos élèves sont aussi complexes et variées que celles que nous avons avec les membres de la société en général. Elles se caractérisent par un changement continuel de la dynamique du pouvoir attribuable à une grande variété de facteurs. Dans bon nombre d’interactions avec les parents, il peut se révéler plus utile de penser au partage du pouvoir plutôt qu’à la prise en charge.

Lorsque nous réussissons à établir un tel partenariat sain et réciproque, nos élèves en récoltent les bienfaits. Les adultes dans leur vie collaborent à améliorer leur bien-être.