Comprendre l'intimidation

La dynamique de l’intimidation en milieu scolaire est complexe et corrosive. Au-delà de la blessure immédiate causée à la personne qui est la cible d’intimidation, celle qui a recours à l’intimidation et les témoins risquent aussi de subir des conséquences négatives à long terme.

Les témoignages d’adultes, femmes et hommes, qui ont été systématiquement harcelés et tourmentés à l’école révèlent le traumatisme qu’ils ont vécu et l’impact dévastateur que ces actes ont eu dans leur vie. De nombreuses personnes qui ont subi des actes d’agression ne réussissent pas bien à l’école, décrochent à un jeune âge ou changent fréquemment d’école dans l’espoir de trouver un endroit où elles se sentent en sécurité.

Les périodes de l’enfance et de l’adolescence sont complexes. Un entourage sain et la présence d’adultes encourageants sont essentiels au développement positif de l’enfant et de l’adolescente ou de l’adolescent. Le personnel enseignant est désireux de fournir ce genre de milieu et de soutien.

Les enseignantes et les enseignants veulent intervenir. Par contre, il n’est pas simple de déterminer quel élève a recours à l’intimidation, de comprendre ses motivations et de savoir comment et pourquoi elle ou il y a recours et n’est pas tenu responsable de ses actes. L’intimidation sociale et émotionnelle par voie électronique (intimidation cybernétique) ne fait qu’accroître le défi que les enseignantes et les enseignants ont à relever pour régler ce problème envahissant.

Afin de prévenir l’intimidation, il est crucial que nous en comprenions la nature et ses répercussions sur nous toutes et nous tous, et que nous reconnaissions ces actes comme étant une forme d’agression.