Intégration dans le curriculum

Penser, Jumeler, Partager
En lisant cette section, veuillez prendre note des méthodologies d’enseignement qui facilitent l’intégration au curriculum des stratégies pour faire cesser l’intimidation. Voulez-vous en savoir plus long sur ces stratégies? Discutez-en avec vos collègues.
La prévention de l’intimidation peut être facilement et naturellement intégrée aux objectifs d’apprentissage de l’ensemble du curriculum. La frustration que peut générer l’apprentissage, une piètre estime de soi-même et des aptitudes sociales inadéquates peuvent amener une élève ou un élève à intimider. Des stratégies d’apprentissage coopératif qui mettent l’accent sur la collaboration entre pairs se sont révélées efficaces pour améliorer le rendement scolaire, l’estime de soi et les aptitudes linguistiques et faciliter l’acquisition du langage. Elles sont efficaces avec tous les groupes d’âge et tous les sujets, en plus de contribuer à l’atteinte de tout un éventail d’objectifs en matière de développement intellectuel. Ces techniques d’enseignement en petits groupes intègrent des aptitudes qui aident le personnel enseignant à contrer les préjugés, la discrimination et la bigoterie de toutes sortes. Pour en savoir davantage, cliquez ici. (en anglais seulement).

Il est aussi possible d’ajouter des éléments au curriculum actuel. Un livre, par exemple, peut aider une élève ou un élève à voir la réalité à travers les yeux d’une autre personne et à prendre conscience de son comportement. Le contexte peut mettre en lumière la dynamique qui sous-tend les relations entre une élève ou un élève qui intimide, l’élève qui subit les actes et les témoins, et les choix prosociaux qui s’offrent à ces personnes. Aimeriez-vous avoir une liste des ressources pour la salle de classe? Consultez la section Ressources de notre site Web. Les titres sont classés par année scolaire. Vous trouverez dans cette section la référence au livre Bully in the Book and in the Classroom, de C. J. Bott, qui cite d’autres livres et suggère des activités pratiques pour la salle de classe.

Des activités axées sur les messages véhiculés par les médias peuvent aussi aider les élèves à prendre conscience de tout un éventail de stéréotypes négatifs, notamment de points de vue peu équilibrés ou extrêmes sur les relations interpersonnelles ou la violence. Concerned Children’s Advertisers vous propose des leçons et des activités pour les élèves des cycles primaire à intermédiaire.

L’écriture d’un journal peut aussi être un outil utile – s’il est utilisé correctement – pour amener les élèves à réfléchir à la question de l’intimidation. Il y a également la rédaction de rôles qui peut aider les élèves à faire des liens et à explorer des questions, des événements ou des relations qui influencent leur vie. Ce type d’écriture peut élargir et approfondir leur apprentissage, tout en renforçant leur empathie et en leur montrant comment les gens arrivent à comprendre des problèmes comme l’intimidation. De la même façon, les thèmes et le matériel utilisés en sciences sociales peuvent servir le double but d’enseigner les aptitudes et les connaissances liées au contenu et d’inscrire le problème d’intimidation dans un contexte plus large.

Les jeux de rôles (même s’ils sont souvent recommandés dans les programmes et les manuels) doivent être supervisés seulement par une enseignante ou un enseignant qui est bien formée ou formé en ce qui concerne le concept de « sécurité dans le rôle ». Les élèves peuvent être facilement re-victimisés pendant l’activité si elle n’est pas planifiée avec la plus grande prudence.

Aimeriez-vous en savoir plus sur les jeux de rôle? Consultez la section Ressources. Le DVD des Whimsical Productions intitulé Exploring Bullying Through Drama (en anglais seulement) suggère une intéressante série d’activités destinées à renforcer les aptitudes.